techmicrobio.eu
site destiné aux STL-Biotechnologies et aux BTS/DUT biologiques

Recherche

Text Size

Nous avons 51 invités et aucun membre en ligne

Divers

esculine

Esculine et fluorescence

(23 mars 2009)

Position du problème :

    La lecture du caractère esculine utilise en général les ions de fer III donnant, avec une molécule issue de l'hydrolyse, un composé noir.
    Malheureusement, H2S donne aussi un composé noir avec les mêmes ions de fer III.

    Cette situation ne pose pas de problèmes particuliers pour les Enterococcus sur le milieu BEAA car ils sont généralement non producteurs d'H2S.

    Par contre, pour les Clostridium et probablement d'autres microorganismes, les deux réactions sont possibles dans le même milieu, le soufre provenant des acides aminés soufrés (pas d'ajout de thio sulfate ou de sulfate).

    On peut donc alors recourir à la fluorescence bleue de l'esculine pour trancher.


Résultats en API20NE

    Voici les résultats obtenus pour deux bactéries gram négatif aérobies strictes, Acinetobacter (en haut) et Stenotrophomonas (en bas).

sous la lampe à fluorescence sans fluorescence

    On remarquera que sans fluorescence la cupule ESC de Stenotrophomas est noire. Par contre, une fluorescence résiduelle demeure dans la cupule sous fluorescence montrant qu'il faut interpréter avec précautions le résultat, c'est-à-dire avec un témoin.

    (les photographies ne sont pas d'excellente qualité... car faites un peu vite. Les conditions d'éclairage n'étaient pas optimales)