techmicrobio.eu
site destiné aux STL-Biotechnologies et aux BTS/DUT biologiques

Recherche

Text Size

Nous avons 36 invités et aucun membre en ligne

Classer

       1

LOGO

Lycée Paul Éluard

15 Avenue Jean Moulin

93206 SAINT DENIS

Procédure

Réf : 0001

Recherche de la lécithinase

Dates
Création : 2011_12_02
Version : 0.1
Modifié :

Rédacteur : Almeida Domingues Monica

Vérificateur

Approbateur :

Date : 2011_12_02

Signature :

Date :

Signature :

Date :

Signature :

De nombreux microorganismes peuvent hydrolyser les phospholipides, et tout particulièrement la phosphatidylcholine (ou lécithine). La prolifération de ces micro-organismes dans des aliments riches en lipides (lait et dérivés, jaune d'œuf, viandes) est à l'origine d'altérations de ces aliments. La recherche et l'identification des bactéries lipolytiques ont un intérêt tout particulier en microbiologie alimentaire.

1. Principe

La lécithine purifiée étant très coûteuse on utilise comme source de lécithine le jaune d'œuf qui est incorporé dans une gélose ordinaire. La présence d'autres lipides, et la formation de complexes lipoprotéiques, rendent la lecture délicate.

Deux protéines peuvent être recherchées :

  • La lipoprotéinase : dégrade les protéines des complexes lipoprotéiques, ce qui augmenterait la solubilité des phospholipides contenus dans ces complexes. On observe d'un point de vue technique une clarification de la gélose autour de la strie d'ensemencement.

NB : Ceci pose cependant un problème, car une des fonctions des protéines des complexes lipoprotéiques est précisément de solubiliser les lipides de ces complexes. L'obtention d'une zone claire autour de la strie est alors difficilement interprétable.

  • La lécithinase : l'action de la lécithinase libère de la choline soluble et un diglycéride peu soluble qui précipite dans le milieu provoquant un trouble dont les limites n'excèdent pas celles de la zone transparente précédente.

2. Composition du milieu

Gélose Trypticase-Soja additionnée de jaune d'œuf stérile dilué au 1/2 en eau physiologique (concentration finale 10% soit 2,5 mL pour 25 mL de milieu).

3. Technique et lecture des résultats.

Technique

Faire une strie à la surface du milieu, ou éventuellement des touches. Incuber pendant 24 h ou plus à 37°C.

Caractères recherchés

- la lipoprotéinase

- la lécithinase

Résultats

 Pour la lipoprotéinase on observe une clarification de la gélose autour de la strie d'ensemencement.

 Pour la lécithinase l'action de la lécithinase libère de la choline soluble et un diglycéride peu soluble qui précipite dans le milieu provoquant un trouble dont les limites n'excèdent pas celles de la zone transparente précédente.


Avant ensemencement

Après ensemencement

Historique des modifications de ce texte :

DATE :

Modifications apportées

2009_04_08

Création du texte