techmicrobio.eu
site destiné aux STL-Biotechnologies et aux BTS/DUT biologiques

Recherche

Text Size

Nous avons 30 invités et aucun membre en ligne

Doc technique

Gram-

Vous vous êtes orienté vers cette "famille" bactérienne grâce au Gram (bactéries Gram positives  de culture facile, présentant des endospores, catalase positive et oxydase négative).

Vous devez ensemencer une galerie, puis identifier.
La galerie peut comprendre :

  • une gélose ordinaire sur laquelle peut être placé un disque de Pénicilline G
  • une gélose VF et/ou un milieu de Kligler
  • une gélose au jaune d’œuf (test de la lécithinase)
  • une galerie API20E ou mieux API50

Utilisez le tableau lié pour tenter d'identifier…

Caractères complémentaires : distinction de Bacillus cereus et anthracis

 API50CH

La documentation API50CH doit être trouvée sur le site Biomérieux.

Un lien sera mis dès que possible.

 

 


Vous vous êtes orienté vers ce groupe grâce au Gram (coques Gram positif de culture facile) et la catalase positive.
Il comprend les Staphylococcaceae et les Micrococcaceae.
Ces bactéries sont toujours immobiles.


travail à réaliser

Vous devez :

  • réaliser un Staphylococcus Test de coagglutination pour savoir si la bactérie est ou non Staphylococcus aureus (recherche de (protéine A, récepteur au fibrinogène, anticorps anticapsulaires de SARM…)

  • Bouillon riche de type Coeur cervelle pour pouvoir réaliser la coagulase libre

  • éventuellement une recherche de thermonucléase

ou de préférence, en particulier en cas de test de coagglutination négatif, une galerie miniaturisée, accompagnée d'une gélose ordinaire, d'une VF et d'un CTA glucosé, comme


tableaux pour identifier

1. distinguer Staphylococcus de Micrococcus

Le test le plus important est le type respiratoire. La sensibilité à certaines substances peut être exploité dans certaines galeries miniaturisées.

2. Identification des "Micrococcus et apparentés"

Le monde des Micrococcus est fort complexe et mal étudié car ces bactéries ne sont pas des pathogènes. Le tableau tente d'apporter les moyens d'une identification sommaire. Les nouveaux noms de genres sont entre parenthèses pour certains ex Micrococcus


 3. Identification des Staphylococcus

3.1. tableau simplifié pour les Staphylococcus médicaux

 

 3.2. tableau général

3.3. Autres tableaux

Se reporter aux tableaux liés aux galeries miniaturisées, beaucoup plus complets.

Une Corynebactérie est particulièrement redoutée : Corynebacterium diphtheriae cause de la diphtérei.
Ces bactéries présentent des colonies souvent bien particulières (sèches).
Leur classification est loin d'être parfaite…

Une galerie miniaturisée est possible : API Corynebactérie.


Vous vous êtes orienté vers ce groupe grâce au Gram (coques Gram positives  cultivant en aérobiose, catalase négative et oxydase négative).


travail à réaliser

Vous devez ensemencer une galerie, puis identifier.
La galerie peut comprendre :

  • une gélose ordinaire
  • une gélose au sang frais impérative pour avoir le type d'hémolyse. Un disque d'optochine peut être déposé si cela est justifié)
  • une VF… et un CTA glucosé… (avec un risque de non culture)
  • une galerie API20 Strepto
  • un bouillon hypersalé (éventuellement)
  • un milieu BEA en pente (éventuellement)
  • des milieux de la galerie de Sherman (mais c'est pour le moins vieillot)
  • un CAMP test (mais ça marche très mal et c'est très vieillot)

Un sérogroupage est indispensable :

  • de Streptocoque bétahémolytique (on peut tester aussi des non hémolytique et en particulier des Enterococcus)
  • de Streptococcus pneumoniae (pour un Streptocoque alphahémolytique et SI le contexte le justifie) 

tableau et galerie API20Strepto

en attente (à chercher sur le site biomérieux)


tableau général pour les Coques Gram +

Tableau pour Pediococcus

Les Pediococcus sont des bactéries non pathogènes d'origine alimentaires ou commensales.


Tableau pour Leuconostoc

Les Leuconostoc sont des bactéries non pathogènes d'origine alimentaires ou commensales.

 

Les Lactobacillus sont de grands bacilles Gram +… en général ! Ils sont exclusivement fermentaires, immobiles, souvent symbiotes (vagin, intestin…) et peuvent être anaérobies strictes.