techmicrobio.eu
site destiné aux STL-Biotechnologies et aux BTS/DUT biologiques

Recherche

Text Size

Nous avons 16 invités et aucun membre en ligne


Galerie API20 E, quelques couleurs…

ADH, LDC, ODC, CIT ; de l'importance de la vaseline

Lors d'une situation d'évaluation de CCF, une étudiante a commis une erreur d'ensemencement de sa galerie API20E. Elle inversa la vaseline entre encadré et souligné… S'apercevant de son erreur, elle ensemença une nouvelle galerie…

Voici l'image comparée des deux galeries : 

Remarquons que tous les tubes normalement vaselinés sont alcalins (rouges) et que le citrate (de Simmons) est vert alors que
dans la deuxième galerie, les couleurs sont différentes (avec une petite ambiguïté sur ADH par remplissage un peu trop important de la cupule).

C'est l'utilisation des peptones (peptone de levure peut être) qui cause l'alcalinisation au lieu de la décarboxylation de l'acide aminé. Pour que celle-ci soit visible, il faut absolument que le CO2 soit conservé dans la cupule et que l'utilisation des peptones soit anaérobie (fermentation) : alors le CO2 maintient l'acidification de départ alors que la fermentation des peptones n'agit pas sur le pH (l'ammoniac produit est neutralisé par les acides de fermentation). Mais, si la souche dispose d'une décarboxylase (ou une ADH), alors l'alcalinisation pourra se développer.

La même interprétation peut être faite pour Citrate de Simmons : il faut absolument que le CO2 produit s'échappe pour que l'alcalinisation apparaisse : elle est nette dans la partie ouverte du tube…

La souche est Klebsiella oxytoca (le réactif de Kovacs n'est pas encore mis).


Ure chez une bactérie Uréase - (Enterobacter cloacae)

 

 On remarquera une coloration jaune en bas et rouge en haut…

Manifestement, la quantité de vaseline fut insuffisante pour ce tube : l'alcalinisation superficielle est probablement liée au départ du CO2… (ce que l'on n'observe pas en milieu Urée Tryptophane (Indole) classique.

 


H2S chez Citrobacter freundii

 

Curieusement, une de nos souches de Citrobacter freundii donne le résultat ci-contre : le précipité de sulfure de fer III n'apparait pas de façon massive comme avec d'autres souches H2S +.

D'ailleurs nos différentes souches de  Citrobacter freundii appparaissent H2S - en Kligler la plus souvent.

 


Une surprise…

Encore une chose étonnante !

Essayez de faire cela…

 

solution au prochain numéro

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Je vous propose un schéma pour la catégorisation des milieux de culture…
Il a pour but de bien montrer l'importance des peptones dans l'apport de molécules métabolites essentiels qui peuvent être, pour les bactéries ne les fabriquant pas, des facteurs de croissance.

 

 

milieux

 

À vos Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

D'ailleurs, je suis en train de mettre à jour le "Dictionnaire des techniques" du CRDP d'Aquitaine.
Toutes les Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. que vous pourrez faire seront les bienvenues pour essayer d'améliorer le document. Merci d'avance.

 


une nouvelle feuille excel ajoutée : comparaison théorique de la croissance de deux souches (Informatique>tableur…)
une nouvelle version corrigée de l'étalonnage des pipettes à piston est disponible dans  (Informatique>tableur…)

une nouvelle partie : documentation technique de microbiologie sur la base de l'ouvrage du CRDP d'Aquitaine avec mise à jour (voir le dernier menu)


À propos de peptones…


Outre l'oubli des facteurs de croissance dans les peptones… si fréquent dans les corrigés de certains examens, et celui des acides aminés dans les peptones de levure (extraits de levure), on rencontre parfois l'idée que les acides aminés ne peuvent pas être fermentés. Pourtant, la lecture d'un Hugh et Leifson ensemencé avec une Entérobactérie (qui fermente le glucose en anaérobiose), montre clairement une culture en anaérobiose, culture qui ne peut se faire qu'aux dépens des peptones…

 

Démonstration :

Autre amusement : le diamètre d'un coque


Un coque ça fait 1 µm…

Encore faut-il le mesurer !! Difficile de faire autrement. Et bien voici une solution : prenez votre double décimètre et mesurez la taille d'un Micrococcus sur cette photo au Gram.
Le diamètre du champ est de 160 µm.

 

 

Réponse au prochain numéro.

 

Résistance hétérogène de Serratia ?

L'image ci-dessous montre de curieux phénomènes autour de AM ou AMC : de petites colonies figurent dans la zone d'inhibition. On pourrait penser à une résistance hétérogène : dans le clone existerait des individus résistants à A.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

Merci