techmicrobio.eu
site destiné aux STL-Biotechnologies et aux BTS/DUT biologiques

Recherche

Text Size

Nous avons 15 invités et aucun membre en ligne

CMI en microplaque

À l'occasion de la formation de techniciens de laboratoire à Bangui en république centrafricaine, nous avons réalisé une manipulation classique, la mesure de la CMI à un antibiotique (amoxicilline injectable).
Le but sous-jacent de la manipulation est la réalisation de dilutions en série pour vérifier la capacité à bien pipeter et à suivre un protocole. Ce travail est classique en immunologie mais ici le cout est extrêmement faible car l'antibiotique ne vaut pas grand chose, le bouillon nutritif et la souche non plus !

La souche utilisée est un E. coli banal.
L'antibiotique est du Clamoxyl injectable (flacon de 1 g, solution utilisée de 256 µg/mL)

Résultats :

La ligne A montre un erreur grossière
La ligne C est correcte.

Quand un stagiaire se trompe, il est possible de faire faire, vu les lignes vides (la conservation de la plaque pour des tp ultérieurs n'étant pas souhaitable au vu des bactéries vivantes de la plaque…), une série de dilutions au 1/2 d'un colorant concentré pour l'entrainer aux dilutions (pour un cout nul) :

Bonne lecture…